La peur d’attraper le virus… ou pas

Coucou tout le monde,

Je vous parlais dans mon dernier du sentiment de « peur » ou plutôt « des » peurs associées au virus. Aujourd’hui, je vais vous parler de la peur de contracter le virus. Pourquoi certains sont en panique et d’autres restent dans l’insouciance ? Cette question me remet en tête, cette partie de mon précédent article où je parlais du retour aux instincts primitifs en lien avec l’instinct de survie.

Finalement, je me rends compte qu’on réagit tous à notre façon face à ce qu’il passe. Au-delà, de l’instinct de conservation de l’espèce, de la peur, il y a l’individualité. Le cerveau reptilien serait-il plus actif chez d’autres ? Je me le demande parfois… où cette période révèle-t-elle juste ce que nous sommes profondément en nous ? Parce-que même si j’ai assisté à des scènes apocalyptiques pour amasser de quoi « survivre », j’ai aussi pu assister à des gestes civiques où des gens s’inquiétait des autres. J’ai vu des voisins proposer leur aide aux autres et j’ai aussi remarquer que bon nombre d’entre nous étaient comme « plus en lien » avec autrui. On prend plus de nouvelles qu’à l’accoutumée… C’est comme s’il y avait un retour aux sources primitives pour certains et un retour à l’être profond en eux pour d’autres. A la question, qu’est-ce qui fait qu’on a l’un ou l’autre de ses comportements… je me dis que l’individualité, la personne que l’on est au fond de soi y est sûrement pour quelque chose. C’est comme si cette pandémie était comme révélatrice de chacun d’entre nous.

Je pense que le sentiment de peur est en nous pour la majorité mais à différents degrés. C’est bien connu, la peur dans une certaine quantité peut devenir stimulante comme le stress. Quand elle devient trop forte, elle paralyse, elle met dans l’inaction. Pour ce qui est, des gens qui ont des comportements inciviques, provocateurs en continuant à sortir à tout va sans prendre en compte le contexte actuel, je pense qu’ils n’ont pas peur ou qu’ils sont dans le déni, je ne sais pas trop. Ce qui est sûr, c’est que de sortir à outrance en ce moment met les autres en danger donc si on sort quand même à mon sens, c’est qu’on s’en fiche de contaminer quelqu’un voir de le tuer et là je me dis que c’est très grave. Pour moi, c’est plus que de l’insouciance… je me dis qu’il y a une grosse dose de provocation et d’irresponsabilité.

Au-delà de la peur et de l’échelle à laquelle on la ressent, il y a la peur de la perte, perdre un membre de sa famille, un proche, un ami… Je peux me tromper mais je pense que bon nombre d’entre nous ont une relation compliquée face à la finitude de l’être humain et il doit y avoir activation de quelque chose tournant autour de ça.

La peur est un sentiment bien compliqué à travailler même si je pense aujourd’hui qu’il y a différents types de peur. Il y a la peur qui nous dépasse, comme lié à quelque chose de plus ancien en nous, de primitif. Il y a la peur qui nous rappelle nos blessures et qui vient comme appuyer de nouveau là ou ça fait mal. Et enfin, il y a la peur dans les situations particulières. Quoi qu’il en soit, c’est comme s’il y avait une échelle de la peur et ce pour chacune d’entre elles. Certaines semblent donc être en l’espèce humaine depuis la nuit des temps et d’autres sont plus individuelles, liées à notre expérience de la vie. Je pense que ce sont celles-ci que l’on peut le plus travaillées ainsi que celles qui se développent dans des circonstances particulières telles que la pandémie. Je dirais aussi que nous sommes inégaux face à ce sentiment et que le niveau ressenti par certains est individuel.

Qu’avez-vous pensez de mon approche de la peur ? Quelle est votre propre expérience ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close