Se remettre après une relation de couple avec un(e) pervers narcissique

Coucou tout le monde,

Aujourd’hui, j’ai décidé de continuer de vous parler de la perversion narcissique en couple. Comment s’en remettre? Eh bien, je ne sais pas s’il y a une ou des solutions miracles mais je peux vous donner les clés qui m’ont aider.

Généralement, à la fin d’une relation avec ce type de personne, vous êtes partis mais vous restez meurtris. Vous ressentez toujours ce même sentiment de ne rien valoir et pire, vous vous écroulez. Vous êtes parti dans un élan de courage mais voilà, maintenant il manque. Il y a aussi les situations où les séparations s’enchaînent et que vous vous retrouvez de nouveau seule. Les mêmes sentiments sont en jeu. C’est normal de s’écrouler, ce que vous avez vécu est d’une dureté incroyable. Le premier pas, c’est d’accepter la fin de cette relation et de ne pas y retourner.

Quand une séparation a lieu, généralement, il y a un problème à la base. Il est important d’accepter que « non, ça n’a pas marché » et ça déjà, c’est très dur car on se sent fautif. Après plusieurs années avec ce type de personne, on se dit que tout ça, c’est notre faute, que le point de départ, que le problème c’est nous alors que non! Le problème, ce n’est pas vous. Ne restez pas seul après la séparation, parlez en à votre famille, à vos amis. La parole est souvent libératrice. Alors, non, tout ne se réglera pas du jour au lendemain mais l’important c’est d’être épaulé.

Il est important de ne pas retourner dans une relation tout de suite. Il faut soigner la partie blessée en nous. Nous avons tendance à tomber dans des relations « pansements » comme pour réparer ou bien combler un vide mais ce n’est pas une solution. Seuls, nous-mêmes pouvons nous soigner et pour cela il n’y a qu’une seule option, écouter notre douleur et la laisser nous traverser. Ce n’est qu’après pour ma part que j’ai réalisé que tout ce que j’avais vécu n’était pas normal. Prise dans cette relation, j’avais comme des œillères malgré ce que me disait mon entourage. Hors, on ne peut voir les choses que par soi-même, non avec les yeux de l’autre.

C’est durant cette phase qu’on se demande comment on a fait pour subir tout ça et qu’on se demande pourquoi on est resté si longtemps avec cette personne. On se dit qu’on est con, tout simplement mais on ne l’est pas. À trop aimer, on s’est comme perdu en chemin en quelque sorte. Cet amour, on ne voulait pas le perdre donc on a tout fait pour le garder quitte à se sacrifier sans le voir.

Ensuite vient le pardon, on se pardonne à soi-même de ce qu’on s’est infligé mais il faut aussi pardonner à l’autre. Pardonner, comme je l’ai dit, ce n’est pas accepter ou oublier. Pardonner, c’est ne plus ressentir cette rancœur qui vous bouffe de l’intérieur, cette colère qui a pris tant de place en vous. Ces sentiments sont souvent reliés à la sensation d’injustice et d’abus. On se sent comme abusé par autrui. Pardonner, c’est reprendre le pouvoir que l’autre a sur nous. Il faut bien le reconnaître, ressentir de la colère, ce n’est pas très agréable. Lâcher prise et s’apaiser en ne donnant plus le pouvoir à l’autre d’agir sur moi et sur mon corps par le biais de cette colère, c’est comme si je me faisais un cadeau à moi-même.

Pardonner, c’est enlevé cette valence négative, ne plus ressentir les émotions liés aux événements. Je le rappelle encore une fois, ce n’est pas toléré ce que l’on a subi. Ce n’est pas dire que c’est normal. Finalement, c’est aussi passer à autre chose. Soigner notre blessure. Le processus a été long pour moi, ça a mis deux ans après deux ans et demi de relation mais finalement l’important, ce n’est pas le temps que l’on met à traverser tout ça mais c’est de le traverser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close